« Lorsque l'énergie circule librement, elle balaye la maladie »

Extrait du Su Wen

Faire défiler pour en savoir plus

La médecine chinoise repose sur l'existence d'une énergie

appelée « QI ».

Elle circule dans le corps en suivant la circulation sanguine et en suivant des « voies de circulation » appelées « méridiens ». Pour agir sur cette énergie le long de ces méridiens, les chinois ont mis au point au fil des siècles, des techniques thérapeutiques comme l’acupuncture parmi d’autres.

Les points d'acupuncture

Le long de ces méridiens, et selon un ordre bien précis, on trouve des points d’acupuncture qui sont comme des petits « puits ». Ils ont chacun une ou plusieurs actions sur le QI.

Le corps humain possède pas moins de 722 points répertoriés sur le corps entier. Théoriquement il y en a beaucoup plus mais ce ne sont ici que les points les plus utilisés.

Le principe de l’acupuncture sera donc d’insérer de fines aiguilles dans ses différents points à une profondeur suffisante pour « accrocher » l’énergie et pouvoir agir sur elle.

01

Le bilan énergétique à chaque première séance

Lors de la toute première séance, Je commence systématiquement par établir un bilan énergétique sur la base d'un questionnaire.

Le placement des aiguilles d'acupuncture sur le corps

02

Je vais ensuite choisir un certain nombre de points ayant des actions sur le « QI » suivant les besoins thérapeutiques.

La transmission du message énergétique

03

Les aiguilles se gardent en moyenne une trentaine de minutes afin que le message énergétique soit assimilé par le corps. Le « QI » sera ainsi tonifié si celui-ci est faible, ou dispersé si il est stagnant. Tout cela afin de corriger les déséquilibres.

RETROUVEZ

VOTRE EQUILIBRE

ENERGETIQUE !

Il est conseillé, même sans signe pathologique, d’aller voir son acupuncteur 2 à 3 fois dans une année au fil des saisons, afin d’effectuer cet entretien et redonner ainsi à la médecine chinoise son rôle de médecine holistique préventive.

FAQ

Les conditions d’hygiène sont respectées avec l’usage d’aiguilles stériles à usage unique. Celles-ci sont conditionnées sous vide dans leur blister, elles sont jetées dans un conteneur prévu à cet effet après utilisation.

Avant de mettre l’aiguille et au moment de la retirer, on nettoie la peau avec un coton imbibé d’alcool antiseptique.

Avec l’acupuncture, vous utilisez des aiguilles que vous insérez dans le corps, qu’en est-il de l’hygiène ?

Cette technique de soin peut être légèrement douloureuse au moment où l’aiguille rentre dans la peau sur certains points du corps et totalement indolore sur d’autres. La douleur peut être due à l’état énergétique du point (un point en plénitude énergétique sera douloureux) ou due à sa localisation car étant dans un endroit du corps avec peu de chair. Une fois l’aiguille en place elle n’est plus douloureuse, le praticien pourra alors venir la stimuler par moment pour vérifier qu’elle est toujours en liaison avec l’énergie.

Est-ce que l’acupuncture est douloureuse ?

On garde les aiguilles sur plusieurs points d’acupuncture, en moyenne 30mn. Suivant les besoins thérapeutiques et dans le cas d’une dispersion d’énergie l’aiguille peut être laissée moins longtemps ou plus longtemps lorsqu’on veut tonifier une énergie jugée très vide sur un point.

Combien de temps garde-t-on les aiguilles ?

Découvrez les autres pratiques :