L’énergétique chinoise pour booster votre immunité

9 décembre 2020

« L’immunité » voila une notion qui prend toute son importance en ces temps de « pandémie ».

Virus et bactéries sont des agents pathogènes qui doivent d’abord passer notre barrière externe avant de pouvoir coloniser notre sphère interne.

La Covid 19 est un virus qui emprunte les voix respiratoires tout comme la grippe, afin de s’introduire dans notre organisme ainsi que de nombreux autres virus à l’origine de pathologies ORL.

Donc avant de parler d’immunité intérieure, nous avons une immunité extérieure, une sorte de barrière énergétique, véritable bouclier contre les agents pathogènes externes.

“WEI QI” l’énergie défensive du corps

Stephane Ribis_Acupuncture_Médecine chinoise_Île de France

Selon la médecine traditionnelle chinoise, nous avons une énergie appelée : « WEI QI » qui possède des caractéristiques très yang et n’oublions pas qu’une des fonctions du yang est la protection (voir l’article sur le yin/yang).

Cette énergie « YANG » parcourt la totalité de la surface de notre corps telle une gardienne ou un bouclier naturel, et va réagir à la moindre agression externe d’un agent pathogène.

Sa physionomie est « YANG » car elle est très mobile et réactive, elle doit de plus être en surface du corps qui est une zone « yang » car externe, elle doit également avoir une efficacité « agressive » dirons-nous, afin de « botter les fesses » des éventuels agents pathogènes (voir l’article sur le yin/yang).

« WEI QI » est donc l’énergie gardienne de notre champ externe, qui est le plus exposé aux intempéries : vent froid, pluie, froid glacial de l’hiver, mais aussi vent sec et chaud, chaleur agressive de l’été, l’humidité chaude ou froide.

Toutes ces énergies perverses et externes sont nos agresseurs tout au long de l’année et des saisons et les vecteurs de bons nombres de virus et bactéries pathogènes.

Cependant “WEI QI” circulant sur la partie externe de notre corps est fabriquée à l’intérieur du corps avant d’être envoyée patrouiller en surface.

Selon la médecine énergétique chinoise, cette énergie particulière est fabriquée au sein des intestins et notamment du gros intestin=le colon.

Elle est ensuite propulsée en surface avec l’aide des poumons, et administrée par le couple foie/vésicule biliaire.

Agir sur la qualité et la quantité de “WEI QI” pour booster sa défense extérieure:

Stephane Ribis_Acupuncture_Médecine chinoise_Île de France

Vous aurez donc compris que pour agir sur la qualité et la quantité de cette énergie on agira dans un premier temps à sa source, là où elle est fabriquée à savoir la sphère digestive :

On stimulera donc l’énergie du gros intestin et de l’estomac qui forment la chaîne de la sphère digestive car de la qualité de leur énergie dépendra l’efficacité digestive et donc la qualité deWEI QI“. Cette stimulation énergétique se fera avec des points spécifiques. du méridien de l’estomac et du gros intestin notamment.

Ensuite on pourra, en seconde intention, stimuler la diffusion de cette énergie vers la surface du corps au niveau de la peau et augmenter ainsi sa quantité, afin qu’elle puisse assurer son rôle de sentinelle avec plus d’efficacité .

Pour cela on stimulera l’énergie du poumon qui est chargé de sa diffusion.

Pour finir, en dernière intention, il existe des points d’acupuncture capables de diffuser cette énergie gardée en réserve dans certaines zones du corps afin de la renforcer.

A quoi voit-on une déficience en “WEI QI”? :

Stephane Ribis_Acupuncture_Médecine chinoise_Île de France

La personne qui aura une déficience de cette énergie protectrice : « WEI QI » aura donc tendance en premier lieu à avoir des problèmes ORL très régulièrement (Rhumes, sinusite, maux de gorge, rhinopharyngites, etc…) et développera une fragilité à ce niveau. De plus ces affections auront tendances à trainer avec une réaction lente du corps.

Cette personne s’adaptera mal ou lentement aux variations climatiques saisonnières, avec souvent des rhumatismes qui précèdent ces changements climatiques avec des aversions pour le froid.

Mais ce n’est pas tout, la déficience de cette énergie aura tendance à donner une peau sèche, ridée, écaillée, gercée, crevassée, rigide sans souplesse, froide, avec une cicatrisation lente.

De plus nous aurons des raideurs articulaires et ligamentaires avec une sensibilité accrue au froid et à l’humidité, car « WEI QI » amène chaleur et souplesse aux articulations, sa qualité est yang=chaleur (voir l’article sur le yin/yang).

Pour finir cette liste des conséquences d’une déficience de cette énergie « gardienne », nous allons voir que cela a également une conséquence sur le psychisme de l’individu. Preuve que l’énergie agit toujours sur les trois plans de l’individu : le plan organique et physique, le plan émotionnel et le plan psychique (voir l’article sur les maux que peut soulager l’énergétique chinoise).

La personne déficiente aura aussi tendance à être vulnérable, influençable, ne se défendra pas ou mal. En effet « WEI QI » constitue une couche protectrice à la fois des agents pathogènes mais également des personnes malveillantes à son égard.

Une « WEI QI » affutée nous permettra de nous protéger de personnes mal intentionnées, de les « voir arriver de loin » et de pouvoir affirmer sa personnalité en leur présence.

Donc cette énergie joue aussi sur la vigilance de la personne au travers notamment des organes des sens. Vigilance qui s’exerce sur le monde qui nous entoure et qui nous empêche de se cogner partout, d’éviter toutes sortes d’obstacles.

Ainsi une déficience amènera une vigilance insuffisante, on sera toujours surpris et pris au dépourvu, on aura l’air « endormi », sans pouvoir anticiper aucun danger potentiel.

Conclusion: en quoi stimuler “WEI QI” peut nous être utile?

Stephane Ribis_Acupuncture_Médecine chinoise_Île de France

On découvre les multiples fonctions de cette énergie, la plus externe de notre corps, agissant au niveau de la peau, véritable sentinelle contre les envahisseurs microscopiques mais également contre les relations peu bienveillantes à notre égard et nous permettra d’affirmer notre personnalité, tout en jouissant d’une peau douce et d’une souplesse à la fois articulaire et psychique, le tout en s’adaptant parfaitement aux changements climatiques saisonniers.

Sans aucun doute on comprendra ainsi l’utilité d’avoir et de garder une « WEI QI » forte et abondante non seulement pour résister aux agressions hivernales mais également pour bénéficier d’une expression affirmée de notre personnalité afin de mieux gérer nos relations tout en gardant une souplesse de corps et d’esprit.

La condition pour pouvoir stimuler “WEI QI”:

Stephane Ribis_Acupuncture_Médecine chinoise_Île de France

Cependant pour nourrir cette énergie « YANG » en cabinet, en premier lieu, je m’assurerai que le patient possède une bonne énergie « YIN », car le yin est la base du yang et il faut respecter une grande règle d’énergétique chinoise : « pour tonifier le yang, il faut un bon yin ».

Ainsi si la personne a un yang vide à cause d’un vide de yin qui ne peut plus de ce fait nourrir le yang (voir l’article sur le yin/yang), il faudra d’abord reconstituer ce yin avec des points judicieusement choisis par le praticien. Dans ce cas on aura surement besoin de plusieurs séances, car le yin est long à mobiliser en énergétique.

A contrario, si le yin est bon, je pourrais alors tonifier le yang directement et notamment un aspect du yang qu’est cette énergie « WEI QI » en seulement une séance.

Ainsi ce traitement m’amènera à faire un bilan énergétique « yin/yang » complet du patient et sera donc l’occasion d’une harmonisation de ces deux énergies vitales, lesquelles ne l’oublions pas sont à la base d’une bonne santé générale ainsi que d’une bonne immunité extérieure afin de pouvoir faire face aux agressions de l’hiver comme la grippe, rhumes, sinusites, angines, rhinopharyngites, maux de gorges etc…et maintenant la Covid en étant plus armé et mieux protégé.

PARTAGER L'ARTICLE
COMMENTAIRES
DEROULER
AJOUTER UN COMMENTAIRE