Quel est le champ d’action de l’énergétique chinoise ?

30 novembre 2021

Introduction 

« L’énergétique traditionnelle chinoise » connue aussi sous l’appellation de « médecine traditionnelle chinoise » est encore méconnue dans notre pays et pour cause elle ne vient pas de notre culture mais fait partie intégrante et depuis des milliers d’année de la vie des chinois.

Elle est née en chine il y a près de 4000 ans elle n’a eu de cesse d’évoluer au fil des siècles pour atteindre les plus hauts niveaux d’expertise médicale.

Ce que peu de gens savent c’est qu’un homme français, George Soulié de Morant, sinologue, diplomate en chine au début du 20eme siècle, a été le principal promoteur de l’acupuncture en France et en occident à partir de 1929, nous ramenant ainsi un trésor de connaissance millénaire.

D’autres experts français ont suivi et sont allés chercher à TAIWAN et à HONG KONG, auprès de maître ayant fui le régime de MAO, cette connaissance de l’acupuncture classique qui a connu depuis un essor incessant portée par d’éminent sinologues et praticiens français.

Ainsi la France peut se vanter de posséder, grâce à la passion de ses maîtres du passé, une expertise non négligeable de l’énergétique chinoise avec la traduction de nombreux classiques anciens de l’acupuncture donnant ainsi au praticien français lambda la possibilité de s’ouvrir à cette richesse millénaire sans pour autant apprendre le chinois ancien.

Cependant cette connaissance reste le privilège d’un petit nombre d’initiés et de passionnés, le « grand public » reste encore majoritairement ignorant sur les capacités d’accompagnement et les possibilités de cette médecine millénaire.

D’où l’idée de cet article, pour vous présenter les possibilités thérapeutiques générales de cette médecine millénaire qui pourrait ainsi compléter et accompagner notre médecine occidentale.

Car l’heure n’est pas aux querelles de clocher pour savoir quelle médecine est plus efficace que l’autre, les deux sont très différentes, n’agissent pas de la même façon, ont chacune leurs forces et faiblesses, mais pourraient être redoutablement complémentaires afin de créer une synergie thérapeutique pour le meilleur du patient.

Voici donc une présentation succincte des champs d’action de l’énergétique chinoise et de la médecine allopathique occidentale durant les différentes étapes d’une pathologie.

L’objectif ici n’est pas de mettre ces deux médecines en concurrence mais de montrer plutôt leur complémentarité et de comprendre ainsi l’intérêt et la puissance thérapeutique qu’on aurait à les coupler.

Au-delà de ses considérations le patient pourra être simplement informé de ce qu’il peut attendre de l’énergétique chinoise en fonction du niveau de son état pathologique.

Blog Stéphane Ribis_Acupuncture_Energétique chinoise
les champs d’action de l’énergétique chinoise et de la médecine allopathique

Les différents temps d’une pathologie

Pour les besoins du schéma ci-dessus, nous avons défini 5 étapes d’évolution d’une pathologie :

Le temps 1 correspondant à un état d’équilibre énergétique et donc un état de bonne santé totale à la fois énergétique, organique, physique et psychique.

Jusqu’au temps 5 qui correspond à un état le plus manifesté de la pathologie c’est-à-dire un état lésionnel organique, physique et psychique de la personne.

Les temps intermédiaires correspondent ainsi à une évolution progressive de la pathologie en partant d’un déséquilibre énergétique avec des signes bénins, témoins cependant d’une modification de terrain déjà à l’œuvre pour évoluer ensuite vers un état d’incubation, genèse de la future pathologie.

Ensuite viendra le temps 4 des signes avérés, état durant lequel la maladie fonctionnelle sera diagnostiquée par la médecine occidentale.

Le champ d’action de l’énergétique chinoise

Nous remarquons une caractéristique importante de l’énergétique chinoise : elle peut agir dès l’étape 1 lorsque la pathologie n’existe pas encore.

Vous me direz pourquoi cela ? s’il n’y a rien à guérir…

Là se trouve tout le génie de l’énergétique chinoise, à savoir la prévention : on entretient l’équilibre énergétique en toute saison pour ainsi ne jamais tomber malade.

Car faut-il le rappeler :

« Quand l’énergie circule avec force et librement, elle balaie la maladie »

L’objectif étant donc de garder une bonne quantité d’énergie qui circule sans entrave.

Mais cette vigueur énergétique s’entretient, les vicissitudes physiques, psychiques et émotionnelles de la vie se chargent de nous la dégrader.

Ainsi le déséquilibre énergétique fini par s’installer. Seuls des signes bénins de douleurs diffuses, de gènes, de sensations désagréables seront les témoins d’une transformation du terrain déjà à l’œuvre par un affaiblissement, pour déboucher sur une phase d’incubation.

Ici l’énergétique chinoise sur le plan thérapeutique est « Reine » car nous ne sommes encore qu’au déséquilibre énergétique origine de toutes pathologies.

Mais voilà le problème c’est que peu de personnes sont habitués à réagir à ce stade, on supporte les quelques douleurs ou gènes ressentis, aucune pathologie n’est diagnostiquée officiellement donc on ne se considère pas malade.

A l’étape suivante la pathologie est diagnostiquée par la médecine occidentale, la maladie fonctionnelle est avérée et les désagréments physiques et psychiques sont bien réels et handicapants.

Ici encore l’énergétique chinoise peut agir, alors que commence le terrain de la médecine allopathique occidentale. Elle pourra encore corriger le terrain énergétique plus difficilement et cela demandera plus de temps car outre le déséquilibre énergétique nous avons maintenant un problème fonctionnel donc le patient est touché plus profondément dans ses chairs.

Cependant à ce stade l’énergétique chinoise peut parfaitement accompagner la médecine allopathique pour augmenter son efficacité ou soulager simplement le patient.

Au stade lésionnel il n’y a plus rien à attendre de l’énergétique chinoise sur le plan curatif, le déséquilibre énergétique tellement avancé occasionne à la longue une lésion de l’organe ou du tissus atteint.

Ici nous parlons de pathologies graves comme les cancers, les pathologies auto-immunes ou dégénératives etc…

A ce stade l’énergétique chinoise viendra seconder la médecine allopathique pour accompagner et soulager des effets secondaires occasionnés par des traitements souvent lourds mais nécessaires.

Il faut cependant spécifier que certains cas lésionnels notamment sur le plan physique peuvent être gérés par l’énergétique chinoise : la hernie discale par exemple est dans ce cas-là, mais attention ce sera au prix d’au moins 1 an de traitements réguliers.

Le champ d’action de la médecine allopathique occidentale

Ici je ne m’étendrai pas, car c’est notre médecine « culturelle » dans laquelle on a « baigné » depuis notre plus tendre enfance, elle a ses vertus et ses travers, nous la connaissons tous bien…

On remarquera qu’elle ne rentre en action seulement lorsque le diagnostic est possible, jusque-là, fautes de preuves du contraire, on est considéré en bonne santé, du moins on croit l’être.

Une fois le diagnostic engagé, Elle pourra alors exprimer toute sa puissance curative par l’utilisation de molécules adaptées.

Action thérapeutique qu’elle renforcera pour faire face aux aspects lésionnels avancés d’une pathologie et stopper ainsi sa progression mais souvent au prix d’effets secondaires dévastateurs, mais l’efficacité est à ce prix.

Mais qu’en est-il des temps 2 et 3 pour la médecine allopathique ? Rien ! ou du moins pas grand-chose, pourquoi ?

Car le diagnostic par la mesure ou l’analyse médicale ne détecte pas les dérèglements énergétiques.

Combien de fois n’avons-nous pas fait la démarche d’aller chez un médecin pour une petite douleur, une mauvaise sensation, une gêne, ayant nous-même toutes les difficultés du monde à définir l’objet de notre souffrance. Le médecin, professionnel, nous invitera à effectuer une batterie de test, mais rien ! aucun résultat.

Les bilans sanguins et autres tests ne peuvent détecter que ce qui est manifesté, à partir du temps 4, lorsque le problème fonctionnel est avéré, avant cela le déséquilibre est subtil et passe sous les radars car non mesurable.

L’énergie est subtile et son déséquilibre, toujours à l’origine d’une pathologie, ne peut être observé que par l’œil entrainé de l’énergéticien rompu à cet exercice et selon un référentiel précis et différent de celui de la médecine allopathique occidentale.

Conclusion

La grande force de l’énergétique chinoise sera de pouvoir détecter un déséquilibre énergétique, toujours à l’origine d’une future pathologie, et de pouvoir ainsi agir en amont d’un diagnostic médical.

Car souvent au moment du diagnostic médical, la pathologie est déjà bien installée et à l’œuvre, il faudra alors sortir « l’artillerie lourde moléculaire » pour la déloger.

Bien sur il serait utopique de penser que l’on pourrait endiguer et « tuer dans l’œuf » toutes les pathologies avec l’énergétique chinoise avant qu’elles ne se manifestent.

Cependant par un rééquilibrage énergétique systématique on pourrait en éviter quelques-unes, mais il faudrait pour cela être plus à l’écoute de notre corps et savoir décrypter les messages souvent subtils qu’il nous envoi au moment du dérèglement énergétique.

Être en bonne santé c’est bien, le rester c’est mieux, ainsi aller chez son énergéticien traditionnel chinois aux changements de saisons notamment afin d’optimiser les adaptations énergétiques que doit effectuer notre corps à chaque fois n’est pas dénué de sens, bien au contraire.

C’est cela aussi l’énergétique chinoise, une démarche préventive, qui est malheureusement peu pratiqué dans notre pays, ce n’est pas ou peu dans notre « ADN » culturelle mais les esprits changent…

Pour finir je rêve d’une synergie totale entre l’énergétique chinoise et la médecine occidentale, marchant main dans la main dans les temps 4 et 5 de la pathologie pour le meilleur du patient.

L’énergétique chinoise est très efficace pour diminuer les effets secondaires d’un traitement allopathique lourd, ou encore optimiser et accompagner un tel traitement, elle sera un plus pour le patient dans son chemin vers la guérison.

PARTAGER L'ARTICLE
COMMENTAIRES
DEROULER
AJOUTER UN COMMENTAIRE