Soulager les douleurs diverses avec la « BALANCE METHOD » du Dr TAN

15 mars 2022

Introduction 

Aujourd’hui je vais vous présenter une méthode d’acupuncture à laquelle je me suis formé l’année dernière qui s’appelle la « BALANCE METHOD » du Dr Richard Tehfu TAN.

Le Dr TAN était un célèbre acupuncteur originaire de TAIWAN qui vivait aux états Unis.

Hélas cet illustre acupuncteur mondialement connu, qui a voué sa vie à l’acupuncture, nous a quitté récemment en 2015 laissant un patrimoine de connaissances en acupuncture important et enseigné aujourd’hui par ses fidèles élèves.

Sa méthode se nomme : « BALANCE METHOD », c’est une méthode d’équilibre énergétique par les méridiens d’acupuncture qui va permettre d’agir soit sur une ou plusieurs douleurs soit sur des pathologies internes et complexes par un rééquilibrage énergétique général de l’individu.

Dans cet article on parlera des douleurs qui accompagnent notre vie et comment les réduire au silence au cabinet à l’aide de la « BALANCE METHOD ».

Présentation de la douleur selon l’énergétique chinoise :

En énergétique chinoise la douleur peut être due à une stagnation locale de « QI » qui engendre une stagnation de sang et lorsqu’il y a stagnation il y a douleur.  

Car faut-il le rappeler, selon l’énergétique chinoise, lorsque le QI circule avec force et vigueur il réchauffe le sang ainsi la chaleur dilate, assouplie et accélère la circulation sanguine et la douleur ne peut s’installer.

Bien sur cette proportion de Qi et de chaleur doit être juste car trop de chaleur et trop de QI deviendra tout aussi pathogène que pas assez et pourra amener inflammation et douleurs de polarité « YANG » par excès.

Ainsi nous pouvons avoir des douleurs par insuffisance ou vide, de polarité YIN qui donneront des stagnations par insuffisance de circulation et des douleurs par excès, de polarité YANG qui donneront des inflammations par excès de circulation.

Chasser la douleur avec la « BALANCE METHOD » du Dr TAN

Nous remarquons cependant une chose, c’est que, quelque soit l’origine de la douleur, par excès ou vide, elle est liée à la qualité de circulation du QI et également du sang étant tous deux étroitement liés.

Or le QI circule dans les méridiens à partir desquels il nourrit avec le sang chaque parcelle de notre corps.

Ainsi en agissant directement sur l’énergie des méridiens à l’aide des points d’acupuncture, on pourra ainsi réguler la qualité de circulation du QI et agir ainsi directement sur la douleur.

Or les méridiens ont différentes liaisons entre eux et ne sont pas isolés. Ils peuvent ainsi interagir entre eux et l’énergie de l’un peut alimenter un autre vide ou l’un peut absorber le trop-plein énergétique d’un autre.

Ainsi grâce à cette propriété, le Dr TAN inventa une méthode énergétique qui permet d’agir sur une douleur qui concerne un méridien (ou plusieurs) en agissant sur un autre méridien par des points spécifiques et à distance de la zone douloureuse.

Ainsi il est courant dans cette méthode d’utiliser des points du pieds ou de la cheville pour agir sur une douleur située sur l’épaule.

On ne met donc pas d’aiguille sur la zone douloureuse, on travaille toujours à distance.

C’est comme si on éteignait une ampoule à distance en appuyant sur un interrupteur, l’interrupteur représente le point sur lequel on agit, le réseau électrique représente les méridiens énergétiques et l’ampoule représente la douleur, enfin l’aiguille représente l’action sur l’interrupteur.

De plus avec cette méthode on travaille toujours sur des points situés sur les bras ou sur les jambes et quelque fois sur la tête.

Le protocole de traitement avec la « BALANCE METHOD » du Dr TAN

Si vous venez pour une douleur particulière à mon cabinet, j’utiliserai cette stratégie thérapeutique.

Dans un premier temps j’évaluerai votre douleur avec quelques questions : sa position bien sûr, son intensité sur une échelle de 0 à 10, depuis combien de temps cette douleur vous gêne, son origine, ce qui la soulage ou l’aggrave, à quel moment de la journée est-elle la plus forte, son apparence etc…

Ensuite je définirai le ou les méridien(s) impactés à partir duquel ou desquels je choisirais le ou les méridien(s) sur lesquels je travaillerais avec l’aiguille.

Une fois le ou les méridien(s) choisies je définirai la zone du ou des méridien(s) sur laquelle je mettrai des aiguilles qui correspond à des zones douloureuses, images de la douleur à soigner et qui sont appelés en énergétique chinoise : points « ASHI » = points douloureux.

Ces points douloureux seront autant d’interrupteurs pour « éteindre » la douleur.

Les aiguilles seront insérées de manière à couvrir les points douloureux, on demande en même temps au patient de bouger la zone douloureuse si possible pour faire circuler tout en titillant les aiguilles.

Si les points douloureux ont été bien trouvés, et la poncture bien réalisée, l’effet de réduction de la douleur est immédiat et peut atteindre 50% dès la fin de la poncture.

Ensuite le patient gardera 40mn environ les aiguilles pour atteindre peut-être 60 à 70% de douleur en moins.

Nous évaluerons l’intensité de la nouvelle douleur après séance sur une échelle de 0 à 10.

Il faudra cependant plusieurs séances rapprochées avec cette méthode pour venir à bout de la douleur totalement, car dans ce cas l’acupuncture agit comme un médicament, elle amène un rééquilibrage énergétique sur le ou les méridien(s) douloureux et cette action doit être régulière un certain temps pour être efficace.

Sinon la douleur risque de revenir plus forte qu’avant et elle sera alors plus difficile à faire partir.

Ainsi je vous proposerai dans ce protocole particulier de traitement plusieurs séances en mode « cure » afin de chasser la douleur définitivement.

Un aménagement tarifaire vous sera proposé.

Après un tel traitement et pour ne pas ré-aggraver la douleur il faudra éviter les efforts agressifs sur la zone douloureuse.

Conclusion

Le Dr TAN nous a laissé un trésor de connaissances en matière d’acupuncture pour soulager les douleurs et pour bien d’autres choses qui feront l’objet d’autres articles.

Sa méthode est efficace et agit rapidement et demande une certaine dextérité du praticien tout en restant fidèle aux lois de l’énergétique qu’elle applique avec simplicité.

Bien sûr il est bon de rappeler que cette stratégie acuponcturale anti-douleur ne fonctionnera pas sur les lésions articulaires ou musculaires ou de tout autre tissus corporel.

PARTAGER L'ARTICLE
COMMENTAIRES
DEROULER
AJOUTER UN COMMENTAIRE